03 août 2016

Mission cachée

GSM1

2nd Day 23 00 (6 avril 2008)

 
Je suis fier de la France : VIVE LA FRANCE !
 
Ce que vous avez fait là, dans les rues de Paris, (Je sais, la liaison satellitaire ne sert pas à ça...), est formidable par le retentissement médiatique que cela aura. Comme toutes les capitales, Paris aura ainsi également stigmatisé le pouvoir tyrannique des dirigeants Chinois.
 
Et cela en dépit :
- du pouvoir SARKOZIEN empressé de lécher les bottes de la puissance économique Chinoise, sans soucis pour les droits de l'homme,
- du CIO et des athlètes olympiques plus préoccupés d'aller faire "mumuse" au JO, pour essayer de ramener des médailles en chocolat, plus soucieux de leur gloriole personnelle, que de la souffrance du peuple Tibétain et des autres minorités opprimées.
 
Tout ce que j'ai vu et entendu ne me donne qu'un seul et unique désir : Je boycotterai les J.O. Je ne les suivrai pas à la TV ou ailleurs. Je ne regarderai pas ces grands égoïstes et vaniteux, parce qu'ils me feraient vomir. Et leur "idéal olympique", s'ils savaient où je me le fous...
 
Je ne savais pas qu'un idéal pouvait être de satisfaire ses fantasmes, en ignorant la souffrance d'un peuple.

 

Un vrai sportif, je veux dire un vrai homme, devrait savoir renoncer à ces lauriers éphémères et dire " NON, je n'irai pas cautionner cette dictature ! "
 
Mais, ce ne sont pas des hommes, juste des "Sportifs", dont le cerveau et le coeur sont probablement atrophiés au détriment des muscles !
 
Nous, ici, on sert la France, parce que notre Autocrate Président élu a décidé que l'on devait lécher le cul de Busch et rentrer dans la niche comme les autres Pays...
 
Alors, j'ai décidé d'aider nos gars à se maintenir en vie...
 
 
 
Soldat Afghan formé par l’armée Française.
Il est armé d’une Kalachnikov
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3rd Day Eleven PM (7 avril 2008)
 
Quelle journée ! Epuisante ! Mais la satisfaction de n'avoir aucune perte, aucun accrochage, aucun repérage par les Talibans !
 
Par contre nous en avons vu. Nous avons repéré certaines de leurs cachettes, mais si peu...
 
Ce qui est remarquable, c'est que mes hommes exultent de devenir plus "poisson dans l'eau", que les poissons dans l'eau...
 
Je sais reconnaitre la gratitude au travers de leur mine de vainqueurs...
 
J'espère leur faire comprendre que le plus important n'est pas de tuer, mais surtout de ne pas se faire tuer et d'avoir en toutes circonstances le contrôle de la situation...
 
De toute façon, cette guerre ne mène à rien.
L'effort de paix, passe tout entier dans des mains corrompues et ici, les citadins sont forts contrariés de ces inégalités et injustices...
 
Les Américains ne sauront se faire aimer... Et plus ils seront détestés, plus ils perdront la guerre...
 
Alors venir dans une guerre perdue d'avance, c'est vraiment pour obéir à un fou dangereux Français, prêt à risquer la peau de ses troupes d'élite pour courtiser un autre fou Américain, qui dans un an ne sera plus au pouvoir et risque même de passer devant une cour d'assise...
 
On survivra Sarko, ne serait-ce que pour voir ta chute à toi aussi !
Parce qu'être gouverné comme cela, je ne l'avais jamais vu avant...
 
Jamais nous n'avions eu un Parano, fasciné par les lambris et la richesse, démantelant la France, la structure sociale des Français et piétinant l'âme du peuple Français...
 
Je ramènerai nos gars, Sarko, pour qu'ils applaudissent à ta chute...
Ils applaudiront, car la "grande muette", ne peut s'exprimer...

Posté par zalandeau à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :